Ressource

Jeune public

ATELIER DE SENSIBILISATION À LA TECHNIQUE - NON AU HARCÈLEMENT AU LYCÉE EDMOND ROSTAND (2016)

L’objectif de ces séances est de sensibiliser les jeunes à la thématique du harcèlement et de les initier aux techniques de réalisation audiovisuelle (écriture collective, tournage, prises de vues, mise en scène, mise en situation de jeux...), en vue de réaliser un support audiovisuel.

  • Dates de l’atelier : De Septembre 2016 à Janvier 2017
  • Durée de l’atelier : L’année scolaire
  • Lieux : Lycée professionnel Edmond Rostand (Marseille)
  • Intervenant(s) artistique(s) : Karine Fourcy et Justine Simon
  • Public : 7 élèves de la classe de première ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne)

Cet atelier a été réalisé grâce à la complicité de Stéphanie Audibert, enseignante en Lettres et Histoire dans le cadre du prix 2017 Non au harcèlement, mis en place par le Ministère de l’Éducation Nationale.


Le prix Non au harcèlement, créé en 2012 par le Ministère de l’Education Nationale dans le but de lutter contre le harcèlement à l’école, permet aux élèves de 8 à 18 ans de prendre collectivement la parole pour s’exprimer sur le harcèlement à travers la création d’une affiche ou d’une vidéo. Le support de communication réalisé sert ensuite d’outil de prévention dans la campagne du harcèlement menée au sein de l’établissement.

De septembre à janvier dernier, des élèves ont travaillé sur ce projet de vidéo contre le harcèlement à l’école. Des insultes, des coups, des moqueries qui conduisent peu à peu à l’isolement, le harcèlement à l’école fait l’objet de nombreux combats au sein de l’Éducation nationale.

Une jeune fille réfugiée dans les toilettes de son école, se remémore les insultes "connasse, poufiasse, etc." et les coups que lui adressent d’autres élèves chaque jour à l’école, la courte vidéo de deux minutes interpelle par un langage volontairement cru.

"On a voulu choquer avec cette vidéo car les insultes, les coups, c’est ce qui se passe dans la réalité", explique Mélinda Goretta, l’une des sept actrices de la vidéo.

"Pour bien cerner le sujet, on a regardé des documentaires et recueilli les témoignages d’élèves victimes de harcèlement", affirme Stéphanie Audibert, professeur de lettres et d’histoire. Pendant les deux journées du tournage, l’équipe 100 % féminine fut assistée par deux intermittentes du spectacle, Karine Fourcy, metteur en scène et Justine Simon, vidéaste.

Ce projet s’inscrit dans la suite logique d’ateliers de théâtre commencés un an plus tôt. En dehors de leurs horaires de cours, Zoé, Fiona, Inès, Kimberley, Sirine, Bianca et Mélinda sont venues écrire, jouer des rôles, le tout dirigé par Stéphanie Audibert.

Les élèves se servent de ces ateliers pour progresser : "Le jeu d’acteur m’a permis d’être plus à l’aise à l’oral en cours", confie Inès Hadj-Salem.

L’équipe a reçu le prix académique dans la catégorie vidéo 15-18 ans. Les lauréats ont été invités à la remise des prix en présence du jury et du recteur.

Ville: MARSEILLE

Les vidéos

Date de dernière mise à jour: 3 octobre 2017

Personnes associées

Structures partenaires

Ressources associées

Catégories

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur