Ressource

Jeune public

ATELIER DE CINÉMA : PORTRAITS D’OBJETS (2013)

Structure support: INSTITUT DE L’IMAGE.

En 2013, l’Institut de l’Image a proposé un atelier à deux classes, une à l’Ecole du Val Saint André et l’autre à l’École de Cuques, dans le cadre du Plan d’Education Artistique et Culturelle de la Ville d’Aix en Provence. Les enfants sont d’abord venu à l’Institut de l’Image voir le film Jacquot de Nantes d’ Agnès Varda, et ils ont ensuite suivi un atelier de cinéma à l’issue duquel ils ont réalisé deux films, Nos souvenirs et nos objets et Nos mains et nos objets.

  • Type d’atelier : Atelier mené dans le cadre du Plan Enseignement Artistique et Culturel (EAC).
  • Séances : 4 demi-journées par école
  • Lieux : École Val Saint André et École de Cuques
  • Intervenant(s) artistique(s) : Boris Nicot et Émilie Allais
  • Public : 1 classe de CM2 et 1 classe de CM1/CM2
  • Projection : Jacquot de Nantes d’Agnès Varda,
  • Diffusion : Projection des films à l’Institut de l’Image et dans le cadre de l’exposition EAC.

Après la projection du film et la discussion qui a suivi, les enfants ont ensuite ramené un objet de chez eux dans leur classe. A partir du choix de cet objet personnel, ils ont d’abord raconté à leurs camarades pourquoi cet objet était important pour eux et ils ont ensuite élaboré des portraits en images et en sons de leurs objets.

Ces portraits ont suscité bien des questionnements : cela peut-il être grâce à une prise parole devant la caméra ? Doit-on absolument montrer l’objet, ou bien ne pas le montrer du tout et le décrire avec des mots ? Faut-il apparaître soi-même à la caméra avec l’objet, ou bien juste l’objet seul, ou manipulé par des mains ? Doit-on parler de cet objet en improvisant, ou bien écrire préalablement quelque chose avant de le lire à la caméra, ou bien filmer l’écriture elle-même, ou bien répondre à des questions posées par un camarade ? Est-ce plus facile d’utiliser la parole ou bien le silence ? Les gestes ? Ces interrogations de "mise en scène" ont aboutit à des situations filmées provoquées par l’objet.

Toutes les séances ont commencé par des projections de films, Les portraits d’Alain Cavalier et Les mains de Christophe Loizillon.

Ville: AIX- EN-PROVENCE

Les vidéos

Date de dernière mise à jour: 5 novembre 2013

Personnes associées

Structures partenaires

Catégories

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur