Les intervenants

Fréderic Leval
Inspecteur académique Arts appliqués & Cinéma-Audiovisuel
Depuis trois ans, le Lycée Maurice Genevoix à Martigues participe au projet Kinema, un projet qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre la Région Normandie et le Land de Basse-Saxe. Au cours de chaque année scolaire sont choisis un film français et un film allemand qui constituent le noyau de nombreuses rencontres pour les classes participantes (six par pays) et leurs professeurs. En 2015/2016, la Région Normandie, a décidé de ne pas étudier un des films au programme, Shahada du réalisateur germano-afghan Burhan Qurbani. Fréderic Leval nous rappelle l’importance de maintenir ce genre de film au programme en défendant le nécessaire processus de distanciation vis-à-vis des œuvres de fiction.

Vincent Thabourey
Coordinateur de l’association Cinémas du Sud et critique de cinéma pour la revue Positif.
Réseau de salles de cinéma Art et Essai - Recherche, Cinémas du Sud a pour objectifs de faire découvrir de nouvelles cinématographies de recherche, d’auteur et de répertoire et de développer des actions d’éducation à l’image à destination de tous les publics. Cinémas du Sud assure également la coordination régionale des dispositifs Lycéens et Apprentis au Cinéma et Collège au Cinéma pour les Bouches du Rhône. Vincent Thabourey est par ailleurs critique de cinéma pour la revue Positif, auteur d’un ouvrage sur les publics du cinéma à l’heure du numérique, formateur et conférencier cinéma.

Estelle Macé
Directrice adjointe de L’ECLAT à Nice.
Estelle Macé est déléguée à l’action culturelle cinématographique et éducative à L’ECLAT, qui assure la coordination des dispositifs École et Cinéma et Collège au Cinéma dans les Alpes-Maritimes et dans le Var.

Coline Privat
Chargée de développement au Cinéma Le Cigalon à Cucuron.
Le Cigalon, salle de cinéma gérée par l’association Basilic Diffusion, située dans le Vaucluse, en milieu rural, propose tout au long de l’année des séances pour le jeune public et coordonne des ateliers de cinéma en partenariat avec les structures locales. Cette salle propose également un atelier de programmation imaginé sur mesure avec le Lycée de Pertuis sur du temps hors scolaire.

Violaine Requillart
Chargée des activités pédagogiques de l’association Cantine1901
L’association Cantine1901 a conçu il y a 4 ans le dispositif Audience inattendue. Chaque année, l’association organise des projections de courts-métrages et des rencontres avec les auteurs, dans plusieurs lycées de la région PACA. Le projet est mené dans le cadre d’une collaboration avec des professeurs de différentes disciplines. La programmation est constituée de films contemporains, essentiellement diffusés en festivals. La mise en place du dispositif peut donner lieu à des temps de pratique et de création pour les élèves. Ce fut le cas notamment dans un lycée professionnel à Arles où un court-métrage a été réalisé avec les élèves.

François-Xavier Renucci
Professeur de français aux Lycées Vauvenargues à Aix-en-Provence.
Désireux de croiser la littérature avec les arts, et surtout avec le cinéma, François-Xavier Renucci essaie d’engager le plus possible les élèves à voir des films, et à les revoir ! « Nous faisons le pari que la vie de notre imaginaire est une part essentielle de notre vie tout court. » Par ailleurs, la DAAC du rectorat d’Aix-Marseille l’a chargé du Service Éducatif de l’Institut de l’Image en vue de faciliter le lien entre la salle et les enseignants du Pays d’Aix.

Boris Nicot
Auteur-réalisateur, vit et travaille à Marseille.
Boris Nicot est auteur-réalisateur d’une dizaine de films documentaires et expérimentaux sélectionnés dans différents festivals de cinéma : Asile, D’assez courtes unités de temps, Un étrange équipage sur le producteur Stéphane Tchalgadjieff et dernièrement Filmer obstinément, un film-portrait du cinéaste Patricio Guzman. En parallèle de sa démarche de cinéaste, il anime de nombreux ateliers de création vidéo et sonore avec des enfants, des adolescents et des étudiants en Ecole d’Art. Il écrit aussi sur d’autres démarches artistiques et a publié des articles de critique d’art dans différentes revues.

Sylvie Mateo
Créatrice de CinAimant et enseignante spécialisée de la 3ème Circonscription de Marseille.
Institutrice passionnée de cinéma, Sylvie Mateo essaie de favoriser une rencontre entre les enfants et le cinéma. Avec l’association Tilt, elle a animé pendant des années des ateliers de programmation de courts-métrages destiné aux enfants et a d’autre part créé un outil destiné à remettre le film au cœur de l’expérience esthétique et langagière : CinAimant, un jeu pour parler de cinéma.
CinAimant est un outil innovant qui propose des jeux collectifs s’appuyant sur la remémoration d’une œuvre filmique. Il se présente sous la forme d’une sélection de photogrammes imprimés sur des cartes aimantées. Il permet des activités éducatives et pédagogiques qui concernent des domaines très variés allant de l’éducation à l’image à l’élaboration de l’expression et du langage.

Claude Mouriéras
Réalisateur, metteur en scène, scénariste et directeur de l’école La Ciné-Fabrique à Lyon.
En 2002, après le second tour des élections présidentielles, Claude Mouriéras créé avec d’autres artistes et professionnels du cinéma, le collectif Tribudom, un collectif engagé dans l’éducation artistique avec les jeunes des quartiers dits « sensibles » de l’est parisien et de la petite couronne. Cette expérience le confronte à des jeunes très investis dans les ateliers qui finissent par rêver de faire de cinéma. Il décide ainsi de créer La Ciné-Fabrique, une nouvelle école de cinéma publique qui répond à ces enjeux de démocratisation. Cette école ouvre ses portes en 2015 et trouve son point d’ancrage à Lyon.

Gilles Suzanne
Maître de conférences en Esthétique et Sciences des Arts à Aix-Marseille Université, responsable de formation « Médiation culturelle de l’art. »
Gilles Suzanne est un enseignant passionné qui s’intéresse tout particulièrement aux processus mis en jeu en présence d’une œuvre d’art, à la fois du point de vue de l’œuvre et du point de vue du spectateur. Il pose, et se pose, la question de l’art dans son rapport à la culture et interroge les notions d’art, d’œuvre d’art, de culture, et de public - dernière notion souvent mise au pluriel chez lui. Il défend une approche à la fois cognitive et sensorielle de l’art, qui met le spectateur à la production du sens et des sens. Il est notamment le responsable pédagogique de la mention Médiation Culturelle de l’Art du master Arts de l’Université Aix-Marseille, directeur de la licence professionnelle Conception et Mise en Œuvre de Projets Culturels et chercheur au LESA.

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur