Présentation génerale du dispositif Artiste rencontre territoire scolaire.

Qu’est ce qu’une résidence-mission ?
Une résidence-mission, relevant du programme A.R.T.S., est toujours organisée à des fins d’éducation artistique et culturelle en faveur d’un public d’enfants, d’adolescents et de jeunes d’âge scolaire. Elle repose sur une pleine disponibilité de l’artiste, durant quatre mois, ainsi que sur une diffusion importante de son oeuvre déjà accomplie et disponible, en lieux dédiés ou non. Cette diffusion s’envisageant en amont, pendant et éventuellement après la période de résidence. La résidence-mission ne se confond nullement avec une résidence de création puisqu’il n’y a ni enjeu de production ni commande d’œuvre.

Pour l’artiste-résident il s’agit, plus particulièrement, de s’engager dans une démarche éducative donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en œuvre (réflexion, expérimentations, réalisation). Cette mise en évidence s’appuie sur des formes d’intervention ou d’actions très variées se différenciant, toutefois, des traditionnels ateliers de pratique artistique régis par un tout autre cahier des charges et aux finalités différentes.

Tel un laboratoire d’éducation artistique se menant à l’ échelle d’un territoire bien défini, ces actions sont à considérer comme autant de gestes artistiques, préparés en amont avec diverses équipes pédagogiques et/ou équipes éducatives déjà impliquées dans le champ de l’éducation artistique ou de l’action culturelle ou tout simplement désireuses de s’y inscrire. Elles sont aussi préparées avec les équipes en charge des structures culturelles implantées sur le territoire ou y œuvrant momentanément.

Ces actions se menant, en temps scolaire ou hors scolaire, ont pour objectif de permettre à un grand nombre d’enfants, d’adolescents et de jeunes (et au delà, de leurs familles) d’acquérir une expérience originale et sensible de l’oeuvre. Ces actions peuvent avoir lieu aussi bien au sein des établissements scolaires, de centres sociaux, de centres de loisirs, de structures culturelles que dans l’espace public ou tout autre site qui paraîtra approprié à l’artiste-résident et à ses partenaires locaux.

Enjeux et objectifs
- Permettre au plus grand nombre d’enfants, d’adolescents et de jeunes d’appréhender la création contemporaine en provoquant la rencontre et une certaine familiarisation avec une démarche artistique forte, en lien avec un réseau de lieux culturels,
- développer l’esprit critique de ces enfants, adolescents et jeunes par le biais de la discussion, d’échanges, de lecture d’oeuvres, ...
- contribuer au développement culturel et artistique du territoire, et plus particulièrement à une éducation artistique cohérente, intercommunale, mutualisant les énergies de ses multiples acteurs,
- contribuer à réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture.

Ceci se traduit, concrètement
Par une première phase prenant essentiellement place en début de résidence et s’articulant autour de rencontres avec les divers professionnels de l’éducation nationale, du secteur éducatif et de la jeunesse, de la culture, des collectivités territoriales mais aussi avec les élus du territoire et les représentants d’association … tous invités à appréhender la recherche et la production artistique respective de chacun des deux artistes-résidents. Ces rencontres peuvent revêtir des formes extrêmement variées afin d’éviter tout caractère répétitif. Les acteurs rencontrés sont également invités, en ces instances ou à leur issue, à évoquer avec les artistes-résidents la manière, sensible et inventive, dont ils aimeraient, le cas échéant, faire percevoir, leur présence et celle de leurs productions respectives aux publics dont ils ont la responsabilité.

Par une seconde phase au cours de laquelle se construisent entre chaque artiste-résident et ces divers groupes de professionnels en charge de l’enseignement ou/et de l’éducatif déjà évoqués toutes sortes d’actions à mener en direction des publics jeunes dont ils ont la responsabilité.

Ces actions que l’on appellera ici gestes artistiques sont conçues en prenant l’établissement scolaire ou la structure associative ou autre (voire un regroupement d’établissements ou de structures) pour unité de référence, plutôt que la seule classe ou le seul groupe. Ces gestes artistiques sont également conçus en tenant particulièrement compte des contextes d’exercice des différents professionnels concernés, de leurs différents degrés d’implication possibles ainsi que de ceux des publics dont ils ont la responsabilité.

Ce dispositif concerne le(s) domaine(s) :
De l’architecture
Des arts plastiques
Des arts appliqués
De la culture scientifique et technique
Du cinéma et de l’audiovisuel
De la danse
De la lecture et de l’écriture
De la musique
Du patrimoine
De la photographie
Du théâtre
Pluridisciplinaire
Des arts du cirque

Dispositif mis en place par :
DRAC Nord-Pas de Calais.
Académie de Lille : rectorat et inspections académiques.
Collectivités territoriales.
Politique de la ville.
DRJS ou DDJS.

Copyright © 2017 Le Pôle Provence-Alpes-Côte d’Azur